Liste des auteurs annoncés pour l’édition 2020 de Bulles à Croquer

(Sous réserve de désistement – Mise à jour régulière)

Biographies des auteurs

Balan, Jean-Christophe

Jean-Christophe Balan a depuis sa plus tendre enfance toujours griffonné sur tout ce qui lui tombait sous la main. A 9 ans, il dessine avec un ami de petites bandes dessinées humoristiques pour s’amuser. Mais c’est aux Beaux-Arts de Saint-Brieuc qu’il eut le véritable déclic. Jean-Claude Fournier y animant un stage de BD, Jean-Christophe prend conscience que l’on peut allier passion et profession. Dès lors, sa vie est rythmée par le crayon, le pinceau, et la souris.
Dans les années 2000, Jean-Christophe Balan donne vie à Rhésus et Dulci pour le magazine Meuriad. Depuis, il publie albums de BD et livres jeunesses.

Bibliographie (extrait):
– Rhésus & Dulci
– Pinpin & doudou, destination rêve
– Le Sacrement du Serpent Blanc
– Le Loup & la Lune

A lire absolument ou à relire avec plaisir : Le trésor de Brieuc

Cartier, Éric

Autodidacte voyageur, selon ses propres mots, Éric Cartier signe en 1989 La Mer à boire dans la collection « X » des éditions Futuropolis. Il s’essaie un court temps à la science-fiction la même année, de nouveau avec Naegelen, avec Caste Magnétique, paru aux Humanoïdes Associés. Après un séjour aux États-Unis, il illustre Tompkins Square Santera, publié chez Rackham. En Jamaïque, il autoproduit Flip in Paradise. Rentré en Europe, il collabore avec Zenda sur Le Pigeon Maltais & autres récits, puis Epices and Love, édités en 1991 et 1992. L’année suivante, il s’associe avec Joan et fonde l’association Stakhano International, spécialisée dans la production de petits ouvrages et dans la réalisations d’expositions. Il y conçoit Mekong King, Sing Sing Song ou encore un manuel de sérigraphie destiné à Anagraphis, et participe aussi aux différents travaux « stakhanovistes ». Parallèlement, il collabore au journal de Spirou avec divers récits regroupés dans l’album Flip, l’ami des voisins.

Bibliographie (extrait):
– One, two, three, four, Ramones! (2017)
– Route 78 (2015)
– L’expédition d’Alunÿs (2010)
– Drylander (1999)
– Tutti Frutti (1997)
– Flip (1990 à 1995)
– Caste magnétique (1989)

A lire absolument ou à relire avec plaisir : One, two, three, four, Ramones !

Catmalou

Catmalou publie ses premiers textes dans diverses revues de poésie et de nouvelles. Puis elle rencontre Cromwell qui lui demande certains de ses textes pour El Coyote. S’en suivra une collaboration des deux auteurs pour co-écrire une adaptation libre du Dernier des Mohicans en bande dessinée, un magnifique livre où se rencontrent peinture et littérature.
Elle a également publié, toujours avec Cromwell, les trois tomes d’ Anita Bomba Comics.

Bibliographie :
– Mimosa (2019)
– Anita Bomba Comics (3 tomes – de 2014 à 2016)
– Les brèves de Mimosa (2016)
– Le Dernier des Mohicans (2010)
– Febus (3 tomes)

A lire absolument ou à relire avec plaisir : Mimosa

Coryn, Laëtitia

Laëtitia Coryn est une auteur pleine de talent, qui décide de se lancer très jeune dans l’illustration. Un stage chez Florence Cestac lui permet de rentrer le monde de la bande dessinée et elle publie en 2007 sa première série sur les amours du 3ème âge : le monde merveilleux des vieux.
En 2016, elle collabore avec Philippe Brenot sur Sexe Story, la première histoire de la sexualité en BD et nous raconte tout un tas d’histoires très intéressantes et très instructives sur la sexualité de certains personnages historiques et des pratiques au fil des ages.
Elle vient de publier Paroles d’honneur avec Leïla Slimani, journaliste franco-marocaine qui adapte ici en bande dessinée son roman Sexe et mensonges afin d’offrir ce récit à un public plus large. Une magnifique adaptation…

Bibliographie :
– Paroles d’honneur (2017)
– Raymond Devos (Collectif – 2017)
– Sexe Story (2016)
– Fenêtre sur cours d’école (2014)
– Le péril vieux (2014)
– La question de Dieu (2011)
– En chemin elle rencontre (2011 – Collectif)
– Le monde merveilleux de vieux (2 tomes – de 2007 à 2009)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Paroles d’honneur

Courty, Nicolas

Né en Avignon en 1969, il suit les mutations professionnelles de son père et vit dans le sud-est, avant d’aller travailler à Paris, dans le milieu de l’entreprise mondialiste. Il revient s’installer à Lyon au bout d’une dizaine d’années. En 2000, il reprend avec Jean-Louis Musy la librairie Expérience. En parallèle, il s’essaie au scénario BD.
Guitariste, il aime à dire que la musique est un cri qui vient de l’intérieur.

Bibliographie :
– Avec ou sans moustache ? (2020)
– Ballade (2019)
– Le Gecko (2018)
– Le petit chien qui sentait mauvais de la bouche (2007)
– Bermuda (de 2007 à 2009)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Avec ou sans moustache ?

Cromwell

Cromwell, provocateur dans l’âme, est fils d’officier de la Légion Étrangère. Interdit de bande dessinée, il séjourne chez les Jésuites puis à l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr, où grâce à un subtil sabotage d’examen, il s’écarte de la voie tracée par son paternel. Après une aventure chez les paras, il intègre l’École des Gobelins… Un an et demi plus tard, le monde du dessin animé s’ouvre à lui, et un harcèlement quotidien lui permet d’y inviter Riff Reb’s. Avec Qwak, Édith ou encore Kisler, ils bousculent ensuite le 9e Art en créant l’Atelier Asylum
En quelques années, il est devenu l’un des chefs de file d’une nouvelle école de bande dessinée, mêlant habilement un graphisme habité et novateur à un discours souvent corrosif, subversif : Le Bal de la Sueur, Minettos Desperados, Le Dernier des Mohicans et, tout récemment, le retour d’Anita Bomba.

Bibliographie :
– Anita Bomba Comics (3 tomes – de 2014 à 2016)
– Les brèves de Mimosa (2016)
– Le Dernier des Mohicans (2010)
– Febus (3 tomes)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Anita Bomba

Denis, Jean-Claude

Jean-Claude Denis est né le 1er janvier 1951 à Paris. Musicien, illustrateur, scénariste, dessinateur… Il est sorti de l’école supérieure des arts décoratifs de Paris en 1974. Il fonde ensuite le groupe Imaginon avec Caroline Dillard et Martin Veyron. Après la publicité et l’illustration, il s’attaque à la BD dans Pilote et À suivre. Il publie son premier album en solo chez Futuropolis, Cours tout nu, après un premier conte illustré pour enfants en 1978, Oncle Ernest et les Ravis. Il dessine et scénarise la série pour enfants Rup Bonchemin ainsi que le récit pour adultes Luc Leroi. Il participe également à des collectifs, à l’illustration de contes pour enfants ou de carnets de voyages. Il a fait partie du groupe Dennis Twist, formé par des as du pinceau et de la plume, comme Margerin, Vuillemin, Dodo, et Denis Sire, puis Les Hommes du président, avec en partie les mêmes musiciens. Après L’ombre aux tableaux ou encore Les Trains de plaisir, il réalise en solo Quelques mois à l’Amélie. Le Grand Boum de la ville de Blois lui a été décerné en 2007. En 2012, il reçoit le Grand Prix de la ville d’Angoulême.

Bibliographie (extrait) :
– La terreur des hauteurs (2018)
– Chuck Berry – Is it you ? (2017)
– Nouvelles du monde invisible (2008)
– La beauté à domicile (2004)
– Quelques mois à L’Amélie (2002)
– Drôles d’oisifs ou le dernier des La Houpe (1995)
– L’ombre aux tableaux (1991)
– Luc Leroi (1981 à 2016)
– Cours tout nu (1979)
– Oncle Ernest et les Ravis (1978)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : La terreur des hauteurs

Dole, Florence

Florence Dole est auteur. Elle a notamment travaillé avec  Niko , Nono et Alain Goutal sur les tomes d’Espiègleries , recueil de planches sur l’actualité en humour et en images. Elle vient de publier Espièglerie…s coquines ! avec Christophe Lazé aux dessins. Elle a également  publié en 2011, Battements, un roman policier  basé sur  une série de meurtres dans les milieux judiciaires.

Bibliographie :
– Espièglerie…s coquines ! (2017)
– Espièglerie…s, revient ! (2016)
– Espiègleries, la suite (2015)
– Espiègleries (2014)
– Battements (Roman 2011)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Espièglerie…s coquines !

Evemarie

Née à Rouen en 1982, Evemarie a obtenu un diplôme d’illustratrice à l’École Supérieure des Arts de Saint Luc à Bruxelles. Après une formation en publicité, elle met son art au service de nombreux romans, manuels scolaires et fait de la bande dessinée publicitaire.

Bibliographie :
– Hey June (2020)
– Émulsions (2018)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Hey June

Fino, Serge

Serge Fino est né en 1959 à Toulon. Il publie d’abord dans des fanzines du sud-est de la France (BD Splatch et Bedesup), avant de remporter les premiers prix des concours BD amateurs de festivals : Toulon en 1981, Hyères en 82 et Cholet en 86. Il a collaboré au magazine et éditions Antarès pour lesquels il a réalisé plusieurs illustrations de nouvelles et de poèmes de science-fiction et de fantastique, ainsi que deux portfolios : Fino illustre Lovecraft et Les Arbres. Il a illustré deux romans d’Edgar Rice Burroughs, puis obtient le prix Sardine d’Or au festival AdiBédé de Marseille avec l’album Retour au Château des Frankenstein. Il réalise aussi en parallèle différents travaux d’illustrations : calendriers, cartes postales, catalogues, affiches, plaquettes pour des agences de pub, etc. Il travaille aussi pour les fanzines Grafitti, Bulles Dingues et PLG. Il rencontre Hervé Poudat, avec qui il publie plusieurs histoires courtes, avant de dessiner, sur un scénario de ce dernier, la trilogie Les soleils rouges de l’eden en 1994. C’est chez Soleil Productions qu’il fait la connaissance de Didier Tarquin. C’est de cette rencontre que naît Les ailes du Phaéton, dont le premier tome paraît en 1997. Tarquin scénarise trois albums avant que Didier Crisse ne prenne la relève. Il collabore avec Simon Rocca en 1999 sur Starblood, une série polar sérial-killer Science-Fiction. En 2000, il commence avec Brice Tarvel au scénario une nouvelle série, la couronne de foudre. Seul au monde, sorti en 2019, fera l’objet de notre exposition sur les quais du Légué cet été.

Bibliographie (extrait) :
– Seul au monde (2019)
– L’or des marées (2019)
– Les maîtres Saintiers (2015 à 2018)
– Les chasseurs d’écume (2011 à 2018)
– Dracula – L’Ordre des dragons (2011)
– Quand souffle le vent des îles (2010)
– Dossier tueurs en série (2007 et 2009)
– Angeline (2005 à 2007)
– Starblood (1999 et 2000)
– Les ailes du Phaéton (1997 à 2004)
– Les soleils rouges de l’Eden (1995 à 1998)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Seul au monde

Josepe

Diplômé de l’École des Beaux-arts d’Angoulême, Josepe est très attiré par l’expérimentation graphique et la recherche plastique. Il fait partie de la rédaction de l’éditeur en ligne www.coconino-world.com et a publié au sein du collectif Café Creed, dans Fluide Glacial et Grafzine.
Il vient de publier Tout, le troisième tome de Rien du tout aux éditions Bello Loco.
Pour plus d’infos, visitez son Blog.

Bibliographie :
– Minuit Pile (2018)
– Rien du tout (3 tomes – de 2014 à 2016)
– Anita Bomba Comics (2014)
– Une croisière au hasard (2009)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Minuit Pile

Jouannigot, Loïc

Loïc Jouannigot est né en Bretagne. Diplômé des Beaux-Arts, il s’installe à Rennes en tant qu’artiste indépendant et réalisent de nombreux travaux publicitaires, des collaborations artistiques d’émissions de télévision et illustre des magazines pour enfants.
Il publie en 1987, son premier livre pour enfants : Le premier bal d’Agaric Passiflore, album couronné de succès et récompensé par plusieurs prix. Les petits lapins vont donc se multiplier : la famille Passiflore fera l’objet de 23 albums et de 52 épisodes pour la télévision, et ce pour le plus grand plaisir des petits et des grands enfants. En 2010, il publie Petit mardi et les Zumins et nous raconte l’histoire de Voltaire et Cerise (2 Zumins) qui vont découvrir un passage secret qui mène au pays des Zanimos…

Bibliographie :
– Petit Mardi et les Zumins (2 tomes – de 2010 à 2012)
– Château Chat (2009)
– Souvenirs de films (2009)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Petit Mardi et les Zumins

Julie M.

Diplômée de l’École des Beaux-Arts d’Angoulême, Julie M. dessine pour les petits et les grands. En 2004, elle sort les monde de Léa avec Jean-Louis Fonteneau au scénario. Elle publie régulièrement dans Choco-Creed, une revue annuelle de bande dessinée pour les enfants avec le Doudou rêveur, ou Gingko, au sein du collectif Café Creed.
Elle publie en 2014 Naturellement, les aventures d’un tas de petits animaux particulièrement drôles et attachants.
Pour plus d’infos, visitez le site de Bello Loco.

Bibliographie :
– Naturellement (5 tomes – de 2014 à 2019)
– Mille et une bêtes (2013)
– Les mondes de Léa (2004)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Naturellement

Lazé, Christophe

D’origine bretonne Christophe Lazé est un auteur de talent, prolifique et touche-à-tout, et ses dessins sont destinés aux petits comme aux plus grands. Si on ne compte plus le nombre d’ouvrages qu’il a publié, on peut tout de même citer La cuisine des célibataires, Tanguy le petit mousse, Mes chers ancêtres ou encore Bouah-hou.
Parmi ces dernières créations vous trouverez notamment Régalipettes (pour les grands…), la série Emile Notic, sur laquelle il travaille en collaboration avec Marie-Paule Cadieu (pour les petits !), et Le kamasutra breton (pour les grands évidemment !).

Bibliographie :
– Le Kamasutra breton (2016)
– Emile Notic (3 tomes – 2014)
– Régalipettes (2014)
– Mes chers ancêtres (2005)
– Tanguy le petit mousse (2004)
– La cuisine des célibataires ( 2003)
– L’élixir du révérend père Gaucher (2002)
– Mon premier dictionnaire français-breton (1993)
– Histoire de Bretagne (1989)
– Connaître le football (1987)…

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Le kamasutra breton

Loth, Cédric

Né en 1955 à Saint-Jérôme, Cédric Loth débute sa carrière comme caricaturiste au journal Le Devoir en 1974, puis au quotidien Le Soleil. Il se consacre à la BD dans les années 80, travaillant notamment pour Métal Hurlant, traduit en sept langues. En 1981 paraît au Québec son album Atlantic City, puis en France aux Humanoïdes Associés. En 1983, il devient directeur artistique et concepteur dans la publicité. Il travaillera ainsi de nombreuses années dans les plus grandes agences de publicité canadiennes et québécoises. En parallèle, il poursuit ses activités artistiques : l’illustration, la scénarisation, l’animation et la sculpture sur bronze.
En 2019, il publie un nouvel album BD, Spray, aux éditions Mosquito.

Bibliographie :
– Spray (2019)
– Atlantic city (1981)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Spray

Pixel Vengeur

De son vrai nom Benoît Serrou, Pixel Vengeur est né en 1961. Il débute en bande dessinée dans les années 1980 dans Viper, le Petit Psikopat Illustré et Rigolo. Il devient ensuite graphiste en jeux vidéo, avant de réapparaître comme illustrateur dans différents mensuels. Il revient finalement à la BD en 2000. Il dessine dans Psikopat, Fluide Glacial et Spirou, et a obtenu le prix Schlingo à Angoulême en 2016, pour Les Trois petits cochons reloaded.

Bibliographie (extrait) :
– Le carnet de voyage intergalactique de Robert Thomas’Tomate (2019)
– Mamoht (2019)
– La véritable Histoire vraie – tome 4 : Attila (2019)
– Dominique (2014 et 2017)
– Dingo Jack (2006 et 2010)
– Black & Mortamère (2005 à 2010)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Le carnet de voyage intergalactique de Robert Thomas’Tomate

Reuzé, Emmanuel

Emmanuel Reuzé est né à Châtellerault. Il fait des études à l’École supérieure des beaux-arts de Rennes, et se fera d’abord connaître comme photographe, avec une quarantaine d’expositions. Ses premiers dessins paraissent dans Psikopat, où il publie régulièrement des pages, et illustre des articles de Jean-Luc Coudray. En 2002, il publie sa première BD, une adaptation du célèbre Ubu roi, chez EP Éditions. Deux autres volumes, totalement inventés, suivront avec les mêmes personnages.

Bibliographie (extrait):
– Faut pas prendre les cons pour des gens (2019)
– L’art du 9e art (2017)
– ennemisdavant.com (2016)
– Le retour d’Ataï (2012)
– La moustache au poitrail (2011)
– La vraie vie de Didier Super (2010)
– Cannibale (2009)
– Ubu roi (2002 à 2007)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Faut pas prendre les cons pour des gens

Solé, Julien

Julien Solé, aka Julien/CDM, est né en 1971 à Montreuil. Fils du dessinateur Jean Solé, il participe au lycée à la création d’un fanzine, avec, entre autres, Mo/CDM et Ralph Meyer. Le nom du fanzine, CDM, signifie “Chiures De Monde”. Après être passé par les écoles de Boulle et Duperré, il intègre Fluide Glacial comme infographiste. Manu Larcenet lui scénarise des petites histoires de science-fiction qui paraissent dans le mensuel en 1997. En 1999 sort son premier album, À l’ouest de l’infini. Après Cosmik Rger et Planet Ranger dans le registre futuriste, il réalise la satire politique Business is business en 2009, puis The zumbies, mêlant zombies et rock. Suivent deux livres sur les requins, en collaboration avec le biologiste marin Bernard Séret : Shark Book et Les Requins. Il travaille aussi régulièrement pour La Revue dessinée, Fluide glacial et Tecnhikart. Tous les mois, il publie avec Fabcaro la page Zéropédia dans Sciences et Vie junior. Son dernier album, Benalla & moi, est sorti en début d’année aux éditions Seuil.
C’est également Julien Solé qui réalise le visuel de l’affiche de Bulles à Croquer cette année.

Bibliographie (extrait):
– Benalla & moi (2020)
– Sœur Marie-Thérèse – tome 7 : Ainsi soit-elle ! (2019)
– L’argent fou de la Françafrique – L’affaire des biens mal-acquis (2018)
– Zéropédia (2018)
– La véritable Histoire vraie – tome 1 : Dracula (2018)
– La petite Bédéthèque des Savoirs – tome 3 : Les Requins (2016)
– La bureautique des sentiments (2014)
– Business is Business (2011)
– The Zumbies (2010 et 2012)
– Planet ranger (2009 et 2011)
– Cosmik Roger (2002 à 2013)
– À l’ouest de l’infini (1999)

À lire absolument ou à relire avec plaisir : Benalla & moi